Blog

Retrouvez toute l’actualité sur le thème de l’énergie solaire sur notre blog.

Investir dans le photovoltaïque : vraiment rentable en 2016 ?

Les panneaux photovoltaïques, pour une énergie saine et renouvelable Au centre des réflexions sur le réchauffement climatique, la pollution et la préservation de l’environnement, l’énergie photovoltaïque représente une solution durable contre la dégradation du climat. Mais est-ce toujours aussi rentable qu’on le pense ?

L’énergie photovoltaïque, la solution écologique

Faisant parties de principales energie renouvelables le photovoltaïque a pour objectif d’exploiter l’énergie solaire. Les rayons sont captés par des panneaux solaires photovoltaïques. Ils sont ensuite transformés en courant alternatif compatible avec le réseau de distribution électrique. C’est sans contexte une des meilleures solutions de production d’énergie verte et qui fonctionne sans entretien. Le bon fonctionnement du système exige par contre une installation conséquente en termes de coût. Le retour sur investissement n’est réellement tangible qu’au bout de 3 années, ce qui représente un investissement conséquent, alourdi par la suppression de l’aide de l’Etat. Depuis la réforme fiscale de 2014, les panneaux photovoltaïques ne bénéficient plus du crédit d’impôt. L’installation est donc entièrement à la charge du propriétaire.

Les avantages à long terme

En contrepartie, l’énergie photovoltaïque peut devenir une vraie source de revenus. Il est possible de revendre son surplus d’électricité à EDF. Une solution qui permet de récupérer son investissement, tout en profitant d’une énergie gratuite en autoconsommation. Le prix de vente à l’EDF est assuré par un contrat de 20 ans. A terme, le propriétaire aura bénéficié d’une source de revenus tout à fait sûre. Certains propriétaires préfèrent revendre toute l’électricité produite par les panneaux. Ils souscrivent ensuite à un contrat de fourniture d’électricité, à prix préférentiel.

Un investissement dans le solaire peut également prendre la forme d’achat de part dans une societe en participation. Bien que méconnu du grand public, ce statut possède de nombreux avantages : http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/613-la-societe-en-participation

Mais le débat ne se résume pas uniquement à des chiffres autour du retour sur investissement. L’enjeu se place principalement au niveau écologique de la démarche. Face à la question du réchauffement climatique, les panneaux photovoltaïques sont de vrais atouts qui vont permettre de lutter contre un danger imminent.

Les premiers panneaux solaires blancs arrivent en Suisse

Les tout premiers panneaux solaires blancs au monde ont été dévoilés mardi à Neuchâtel par le CSEM, le Centre suisse d’électronique et de microtechnique. Une prouesse technologique qu’aucune autre entreprise n’était parvenue à réaliser jusqu’à maintenant.

Défi relevé pour la CSEM !

Le 28 octobre 2014, la CSEM présente un film nanotechnologique en plastique entièrement uniforme et blanc à appliquer sur les panneaux solaires. Après deux ans de recherche, leur surface est entièrement unie et monochrome. Le film réfléchit la lumière vive du soleil, car il laisse passer les rayons infrarouges. Les cellules photovoltaïques sont quant à elles spécialement sensibles à la lumière infrarouge des rayons de soleil ce qui permet de produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Une installation qui allie esthétisme et efficacité

Au niveau esthétique, ce module solaire est plus harmonieux avec le bâti, car les connecteurs ne sont plus visibles. De plus, le blanc est une couleur fraiche, élégante et polyvalente, idéale pour ce type de produit contrairement aux panneaux standards avec un aspect bleu-noir.

Autre avantage, il peut être intégré à n’importe quelle surface, car le film nanotechnologique est déclinable en plusieurs couleurs. Avec toutes ces qualités, ces panneaux caméléons pourraient facilement couvrir 30 % des besoins énergétiques de la Suisse s’ils étaient posés sur une surface de 130 km2.

Un produit destiné au marché mondial

Avec cette nouvelle technologie, l’équipe de la CSEM vise avant tout les professionnels du bâtiment de façon à personnaliser la couleur des éléments photovoltaïques et faciliter leur intégration à leurs bâtiments. Mais elle ne compte pas en rester là, car elle vise en même temps le secteur des biens de consommation, voitures et ordinateurs notamment, et le marché mondial.