Les aides pour l’installation de panneaux photovoltaïques

Pour stimuler l’achat et l’installation d’appareils à économie d’énergie et notamment les panneaux solaires ; le gouvernement accordant aux particuliers, tout comme aux professionnels des subventions. Lesquelles ?

Se faire conseiller pour l’installation de panneaux photovoltaïques

Demande de devis gratuit

La prime à l’autoconsommation photovoltaïque

L’autoconsommation est la consommation d’énergie que vous n’obtenez pas du réseau électrique, mais directement des panneaux solaires sur votre propre toit. Depuis le 10 mai 2017, chaque propriétaire bénéficie d’un financement d’une partie de son installation solaire grâce à la prime à l’autoconsommation photovoltaïque.

Une fois que la demande de raccordement à Enedis est autorisée, vous bénéficiez de cette prime indexée et versée par EDF sur 5 ans. Le montant de l’aide versée pour chaque kilowatt-crête (kWc) est équivaut à :

  • 390 € pour une installation d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc
  • 290 € pour une installation d’une puissance entre 3 à 9 kWc
  • 170 € pour une installation d’une puissance entre 9 à 36 kWc
  • 80 € pour une installation d’une puissance entre 36 à 100 kWc

Les subventions de l’Anah

L’agence nationale de l’habitat (ANAH) s’est fixé comme objectif de faciliter la transition énergétique des foyers modestes. Pour cela, elle apporte une aide financière aux ménages modestes qui désirent améliorer la performance énergétique de leur habitat d’au moins 25 %, y compris les énergies renouvelables. Toutefois, cette subvention concerne uniquement au logement ancien de plus de 15 ans. Afin de bénéficier de cette aide, le candidat doit remplir certains critères. Aussi, les travaux d’installation doivent être inférieurs à 20 000 € et réalisés par un professionnel certifié RGE.

Le crédit d’impôt « MaPrimeRénov »

Le Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique MaPrimeRénov » anciennement nommé CITE est une autre forme de subvention pour ceux qui veulent se lancer et investir dans des travaux de rénovation énergétique. Tout comme les subventions d’Anah ; ce crédit d’impôt dont le montant s’élève à 30 % du montant des travaux s’applique uniquement aux foyers modestes et précaires. Pour pouvoir en bénéficier, la résidence principale doit être achevée depuis plus de 2 ans à compter du début de la date des travaux, travaux réalisés par un installateur certifié RGE.

Aides Ademe et des collectivités locales

Certains villes ou départements proposent une aide financière afin de subvenir ses habitants dans leurs travaux de rénovation énergétique. Cela concerne aussi les installations de panneaux photovoltaïques. Pour en savoir un peu plus sur ces aides locales, mieux vaut demander directement auprès de sa Mairie, de son Conseil Régional ou de la Collectivité de son département.

La TVA réduite

Une installation photovoltaïque d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc est soumise à une réduction de la TVA de 10 %. Quant aux panneaux solaires thermiques et AéroVoltaïques, ils bénéficient d’une TVA à taux réduit de 5.5 %.

Les obligations d’achat

Les obligations d’achat concernent uniquement la revente de l’électricité lors de l’installation solaire en autoconsommation. Ce contrat vous permet de vendre la totalité ou le surplus de votre électricité injecté dans le réseau à un tarif fixé par l’État. Il est mis à jour chaque trimestre par la CRE. Pour en bénéficier, vous pouvez collaborer avec EDF Obligation d’Achat (EDF OA) pour un contrat de 20 ans.