La rentabilité d'un chauffe-eau solaire

Bien que l’installation d’un chauffe eau solaire soit un investissement non négligeable, celui-ci peut rapidement être rentabilisé et se montrer bien plus avantageux sur le moyen terme. Longévité, économique et écologique sont les maîtres mots qui déterminent ce système.

Les avantages d’un chauffe-eau solaire

D’abord, la rentabilité d’un chauffe-eau solaire repose sur sa durée de vie. Celle-ci est bien plus importante que tous les autres systèmes. Le système de chauffe-eau solaire est quasiment gratuit puisque l’énergie utilisée n’est pas à acheter. Il reste le prix des équipements et leurs entretiens. Aussi, la valeur du patrimoine immobilier est réévaluée plus haut grâce à l’utilisation des capteurs solaires. Le système solaire est en outre hautement écologique. La ressource est inépuisable, il n’y a pas d’émission de CO2 lors de son utilisation et les combustibles fossiles sont préservés. La rentabilité d’un chauffe-eau solaire renvoie également à l’économie d’énergie. La facture d’électricité diminue considérablement jusqu’à 50 %. Le chauffe-eau solaire peut assurer la quasi-totalité du besoin en eau chaude d’une maison. Le prix d’un chauffe-eau solaire est par ailleurs très accessible. D’ailleurs, on peut obtenir diverses subventions pour l’achat et l’installation de ce dispositif. Il y a le crédit d’impôt de 30 % des dépenses (achat du chauffe-eau), l’aide financière de la part de l’ADEME et l’ANAH.

Un exemple d’achat de chauffe-eau

Le prix d’un chauffe-eau solaire est très variable selon le modèle et la marque choisis. En tout cas, l’on obtient toujours des crédits d’impôt et des aides financières permettant un retour sur investissement plus rapide. Pour les personnes qui habitent en région PACA, elles bénéficient directement d’un chèque énergie renouvelable de 700 € pour leur achat, de la part du conseil Régional. Le prix chauffe-eau solaire avec la main d’œuvre pour l’installation peut monter jusqu’à 6000 € : par exemple 4000 € pour le matériel et 2 000 € pour l’installation. On bénéficie ensuite d’un crédit d’impôt de 30 % sur le prix chauffe-eau solaire. On obtient donc 30 % du 4 000 €, ce qui donne 1 200 €. Au crédit d’impôt se rajoute une majoration de 400 € pour un enfant à charge, 500 € pour le second enfant à charge et 600 € à partir du troisième enfant à charge. Donc, pour une couple avec deux enfants qui a acheté et monté un système solaire à 6 000 €, elle obtient une réduction de 2 800 € sur l’impôt de l’année suivante. Si le couple n’a pas d’impôt à payer, cette somme sera versée sur leur compte ou envoyée par chèque.